S3E1 De la Dague à la Flèche (partie 2)

S3E1 De la Dague à la Flèche (partie 2)

hero_image

Ne jamais se séparer, jamais

Score 477

03/15/24

Après une journée et une nuit de marche, l'infatigable Boulon et Lynaëlle qui a pu dormir pendant que le forgelier la portait en marchant arrivent en vue des hautes tours de Sharn. S'ils continuent sur la route, ils arriveront à la Porte de Malleon qui, d'après leurs informations est lourdement surveillée. De leur côté, Kirari et Yor ont bénéficié de moyens de transport divers et variés mais accusent un retard de plusieurs heures sur leurs compagnons. Avoir passé une nuit dans un relais de route n'a pas arrangé les choses.

Sans attendre, Boulon et Lynaëlle décident de descendre vers la Dague à la rencontre du passeur qui doit les y retrouver. Descendus au niveau de la mer, ils ont juste le temps de remarquer les bottes d'un homme étendu sur le sol avant d'être la cible d'un tir nourri. Légèrement blessée, Lynaëlle se couche au sol pour éviter d'autres projectiles tandis que Boulon essaye de repérer la position de leurs assaillants.

Certain d'avoir repéré où se tenait l'un des tireurs, le forgelier charge et se trouve nez à nez avec un homme portant un demi-heaume reconnaissable : un sicaire de la Griffe d'Emeraude ! Boulon lui porte un coup de hache avant que l'autre n'ait même le temps de réagir et le tranche en deux. Lynaëlle profite de ce moment pour enchanter son arbalète avec un charme de fléau de façon à pouvoir couvrir son ami dès qu'elle pourra apercevoir une cible à travers le feuillage.

Leurs adversaires tentent encore de cribler Lynaëlle de flèches mais au sol et à couvert, celle-ci n'est pas une cible facile. Soudain, la façonneuse voit un rayon verdâtre toucher le forgelier. Elle reconnaît instantanément un sort d'affaiblissement et crie à Boulon d'activer son mode de combat primaire.

Entrant en rage, le forgelier crie à ses ennemis de se montrer, ce qui, à sa grande surprise fonctionne plutôt bien puisqu'un gandin efflanqué et borgne s'avance vers lui, lève son tricorne d'une main et le salue de sa rapière. Lynaëlle voit l'éclat d'une pointe de flèche briller un instant dans la lumière matinale et tire dans cette direction, touchant mortellement un deuxième ennemi. 

Boulon charge le gandin qui, surpris par la violence du forgelier esquive de justesse la tentative de bousculade. Boulon n'a pas dit son dernier mot puisque sa tentative de repousser son adversaire s'étant soldée par un échec, il lui balance un coup du manche de sa lourde hache- qui envoie valser l'escrimeur de la Griffe.

Lequel décide de contrattaquer et se rue à l'assaut infligeant au forgelier une touche propre et nette à l'épaule. Protégé par ses plaques d'adamantium, Boulon ne faiblit pas et son mode de combat primaire aidant rétorque en donnant à son adversaire un coup de la tête de sa hache dans le plexus, l'éliminant du combat.

Des bruits dans les fourrés indiquent à Lynaëlle que leurs adversaires font retraite mais d'autres sons plus étranges semblent se rapprocher des personnages. Un scolopendre géant fait son apparition en rampant depuis les buissons. Ses plaques de chitine mordorée et ses yeux animés d'une lueur rouge malsaine font craindre à Lynaëlle qu'il s'agisse d'une créature native de Shavarath, convoquée par le lanceur de sorts adverse.

La créature arrive trop tard pour prêter main forte au duelliste que Boulon a neutralisé mais attaque tout de même le forgelier sans parvenir à entamer sa robuste armure. Boulon riposte en écrasant la tête de la créature d'un coup de hache.

Soulagés de s'en être tirés à si bon compte, Boulon et Lynaëlle se cachent en attendant Kirari et Yor en espérant qu'elles aient l'idée de descendre par le même chemin. Lynaëlle s'aperçoit que le duelliste que Boulon a vaincu n'est qu'estourbi. Sur ce, leurs compagnes arrivent et tous décident qu'un prisonnier pourrait être utile. Lynaëlle stabilise le duelliste, Yor l'entrave et Kirari lui fait subir un sortilège de charme afin de le rendre plus coopératif. Lynaëlle utilise même son dernier parchemin de sort de vérité afin de s'assurer qu'il ne la leur fera pas à l'envers !

L'aide du prisonnier est sans conteste d'une grande utilité puisqu'il connaît tous les emplacements des Entrailles que le Griffe d'Emeraude a choisis pour leur tendre des embuscades. Les personnages arrivent au niveau du grand collecteur des égouts, un endroit qu'ils ont déjà visité. Là, les attend Garin juché sur les épaules d'un forgelier imposant répondant au nom de Barrière. Garin leur dit d'un air enjoué qu'il est bien content de les revoir et que Benji l'a choisi lui pour les attendre ici et les accompagner à une planque sûre. 

N'ayant aucune raison de douter de leur pilote d'aérodiligence préféré, nos héros suivent Garin qui, toujours transporté par Barrière prend des chemins détournés pour les conduire dans une vaste cave plongé dans une épaisse obscurité.

Soudainement, une source de lumière apparaît au centre de la pièce, ne révélant qu'un fauteuil à haut dossier  sur lequel est assis un hafelin buriné souriant d'air narquois tout en fixant les personnages. Saïdan Boromar puisque c'est de lui qu'il s'agit interpelle l'AABCD : "Vous vous en êtes tirés. Fort bien. Maintenant, vous allez m'écouter."

 

 

 

Connections

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

New Card

No comment

Post